La beauté originale à l'ère de la fabrication en série : l'écharpe tanchifa

Aujourd’hui, l’écharpe est un accessoire de mode, un tissu qui habille, qui colore, qui dégage le teint et qui reflète l’identité ou la personnalité des personnes qui le portent. Et vous, aimez-vous porter des écharpes ?


Alors, CulturMoov et l'Institut du Monde Arabe vous livrent les secrets et les savoir-faire de cette écharpe “tanchifa”, brodée à la main en Algérie. Pour des raisons de conservation liées à la fragilité des matériaux et de sa mise en œuvre, cette écharpe n'est pas exposée et sort rarement de ses réserves.


CulturMoov a eu la chance de découvrir cette œuvre exceptionnelle pour une étude microscopique de la broderie. Comme vous le savez déjà, on vous dit tout ! Alors, voici des vues inédites de l'écharpe pour une découverte à la loupe (au microscope plutôt !) originale.



Une écharpe en broderie d’Alger

Cette écharpe brodée de soie sur étamine de lin (étoffe légère non croisée) a été fabriquée à Alger à la fin du XVIIIe siècle. Tout en longueur, elle mesure plus de 2 m de long sur 38 cm de large.


A l’origine, elle était réversible et se portait drapée sur les épaules ou recouvrant la chevelure comme une mantille (voile léger traditionnel d’Espagne et du Portugal).



La nature


Les décors inspirés de la nature offrent des contrastes de couleurs vives sur le fond écru du lin et révèlent la délicatesse de la broderie réalisée à l’aiguille et au fil de soie.






Le fil de soie

Les motifs floraux sont finement brodés de fils de soie colorés assemblés sur un métier à broder, outil à quatre pieds d’influence turque. Cette technique servait aussi à confectionner voiles, bonnets, ceintures, portières, garnitures de miroirs, de lits et de coussins jusqu’au début du XXe siècle.




L'écharpe tanchifa est connue sous le nom de “broderies d’Alger” ; les broderies de soie sont réalisées par les femmes d’un certain rang social dès leur plus jeune âge, par initiation auprès de leur mère ou d’une maîtresse-brodeuse.


Les écharpes comme celle-ci sont appelées “tanchifa”.




Voilà le secret de cette écharpe exceptionnelle “tanchifa” !


Pour vivre une expérience de visite virtuelle de cette écharpe, rendez-vous sur l'application CulturMoov.Paris, en accès libre et gratuit sur les abribus connectés de Paris.

Trouvez votre abribus connecté sur la carte interactive de CulturMoov : http://bit.ly/2pIXwbR

Crédits photos : Institut du Monde Arabe et Romain Prévalet

Pour en savoir plus :


- D'autres exemples de broderies d'Alger : http://bit.ly/2px0cut

- Tanchifa et autres étoffes : http://bit.ly/2qyVhrv

- Œuvres du monde arabe à découvrir sur Quantara : http://bit.ly/2pK4WxF


Vous avez aimé, ou pas du tout, vous avez des suggestions, n'hésitez pas à nous le dire !

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

CulturMoov conçoit et commercialise des activités culturelles en ligne et en physique afin d'offrir de nouvelles expériences de découverte des richesses du patrimoine matériel et immatériel français.

Suivez-nous 

© CulturMoov 2020