Charlemagne et ses peintres miniaturistes

Cette semaine, CulturMoov vous parle d'une œuvre exceptionnelle réalisée pour Charlemagne.

Il s'agit de l’Évangéliaire de Charlemagne, aujourd'hui conservé au Département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France.


C'est le plus ancien manuscrit ayant été réalisé pour Charlemagne en 781-783. Charlemagne, roi franc de la dynastie carolingienne et sacré empereur d'Occident le 25 décembre de l'an 800 (la date n'a sans doute pas été choisie par hasard !!!). Installé dans son palais d'Aix-la-Chapelle, Charlemagne a réuni autour de lui des artistes de haut rang, dont notamment des peintres miniaturistes.


Les peintres de miniatures exercent leur art dans la décoration de manuscrits avec des peintures ou des dessins réalisés à la main. On appelle ces peintures des enluminures.


Enluminure, Évangéliaire de Charlemagne, BnF


Voici une enluminure tirée de l’Évangéliaire de Charlemagne. Cette œuvre d'exception est conservée dans les meilleures conditions, et, de ce fait, est rarement visible.


CulturMoov a eu la chance de collaborer avec Charlotte Denoël, Conservatrice en chef du service des Manuscrits médiévaux de la BnF, pour rendre accessible cette enluminure magnifique. Présentée dans l'application CulturMoov.Paris accessible sur les écrans tactiles des abribus connectés de Paris, tout le monde peut apprécier l'enluminure dans ses moindres détails.


Capture d'écran de la micro-visite virtuelle de l’Évangéliaire de Charlemagne

proposée par CulturMoov, application CulturMoov.Paris


Vous y découvrez la qualité des représentations des animaux qui vous sont présentés à la loupe et vous pouvez identifier les pigments utilisées pour rendre ces couleurs si variées et chatoyantes.


Par exemple, le paon est réalisé à l'aide de quatre couleurs bien distinctes : le noir de carbone (obtenu à partir de charbon), le bleu égyptien (poudre de verre de couleur bleu clair), le blanc de plomb et l'indigo (pigment bleu foncé obtenu à partir de plantes).


Détails de l'enluminure, BnF, CulturMoov.Paris


Un autre exemple, le canard, qui a le corps peint avec de l'ocre (argile) et les détails en orange (issu de l'oxydation du plomb) et en vert (issu de la corrosion du cuivre). Il porte aussi un collier de perles blanches (pigment issu de l'oxydation du plomb) rehaussé d'un filet d'or.


Détails de l'enluminure, BnF


Des matériaux communs et nobles au service d'un art palatial, qui nous apprend beaucoup sur la fonction de produits naturels comme les métaux et les plantes. Pour celles et ceux Makers, adeptes du DIY ou encore de la Slow Cosmétique, vous y trouverez sans doute des inspirations (bon, il vaut peut-être mieux éviter le plomb par contre...).


Plus que deux mois pour découvrir l'insolite et l'invisible dans les rues de Paris avec CulturMoov, profitez-en ! Inscrivez-vous aux prochaines démo gratuite de l'appli et découvrez cette enluminure sur un écran géant dans les rues de Paris :

http://bit.ly/DEMO-13avril ou http://bit.ly/DEMO-27avril



Plus d'informations :


Les manuscrits de la BnF sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/html/und/manuscrits/manuscrits

Une exposition virtuelle sur les manuscrits carolingiens : http://expositions.bnf.fr/carolingiens/borne1.htm

Une exposition virtuelle pour comprendre les symboles du bestiaire médiéval : http://expositions.bnf.fr/bestiaire/index.htm


Vous avez aimé, ou pas du tout, vous avez des suggestions, n'hésitez pas à nous le dire !


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

CulturMoov conçoit et commercialise des activités culturelles en ligne et en physique afin d'offrir de nouvelles expériences de découverte des richesses du patrimoine matériel et immatériel français.

Suivez-nous 

© CulturMoov 2020